Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 22:19
Viol du "36" ? Pas de précipitation !

L'affaire du "viol" soit disant commis par nos collègues du 36 Quai des Orfèvres déclenche une nouvelle fois la meute médiatique a juger coupable avant jugement ces policiers d'élite.

Bien entendu le SIPM-FPIP/EUROCOP ne hurle pas avec les loups.

Cette affaire nous semble en effet bien étrange. Tout d'abord des policiers de cette trempe n'auraient aucun mal à obtenir des faveurs gratuites de call girls magnifiques s'ils le voulaient. Ces calls girls étant des indics très connues.

Ensuite ce ne serait pas la première fois qu'une femme prise de boisson décide de se livrer à une orgie et, dégrisée, ne voulant pas assumer ce qu'elle a fait volontairement et se sentant moralement coupable accuse ses partenaires de l'y avoir obligée.

En l'espèce nous n'en savons rien sauf qu'il est parfaitement improbable que de grands flics se livrent à des viols.

Nous avons aussi connu des cas ou des prostituées notoires "chauffaient" de jeunes policiers ou des femmes en garde à vue passaient la nuit a exciter le jeune collègue de faction...La chair est faible et le lendemain plainte pour viol .

Nous ne pouvons que conseiller à tous nos collègues de ne JAMAIS avoir de relations sexuelles sur leur lieu de travail même si c'est le fantasme de certaines...Cela peut très vite se retourner contre vous. Ce conseil s'adresse également à nos amis pompiers.

Si viol il y avait eu nous réclamons des mesures les plus sévères. Bien entendu.

Mais les fonctionnaires n'ayant pas été jugés, l'affaire ne faisant que commencer toute mesure disproportionnée comme de la détention provisoire serait abjecte surtout à l'heure des bracelets électroniques !

Rien ne prouve que les allégations de la présumée victime soient fondées même s 'il y a eu rapport sexuel .

B/N 26/04/2014

Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP