Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 15:38

Suite à l’article paru dans nouvelobs.com, du 20 juillet 2012 intitulé « Marseille : les flash-balls des policiers municipaux font débat » écrit par Céline Rastello, notre syndicat FORCE OUVRIERE des Territoriaux de la Ville de Marseille et la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, majoritaire dans ces deux collectivités, y compris chez les Policiers Municipaux, souhaiterait apporter quelques éléments de précisions et corrections à vos lecteurs en guise de droit de réponse.

D’abord, nous sommes le seul syndicat FO dans ces deux collectivités : seuls, donc, nos délégués, élus par 61 % des agents aux dernières élections professionnelles, siègent aux instances représentatives du personnel de ces deux collectivités.

A ce titre, nous sommes également les seuls à pouvoir revendiquer une légitimité comme porte-parole des vraies revendications des personnels.

Dans ce cadre, nous tenons à rappeler que notre position sur ce dernier point a toujours été la même : nous ne sommes pas favorables à un armement létal.

La position du SNPM lui est donc propre : ce n’est ni celle du Syndicat FORCE OUVRIERE ni celle des Policiers Municipaux FORCE OUVRIERE de Marseille.

Notre position en matière d’armement part donc des vraies attentes des personnels qu’on est parvenu à faire aboutir dans le cadre d’un accord avec le Maire de Marseille au terme d’une longue séquence de négociations.

D’ailleurs notre syndicat rejoint et salue l http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120720.OBS7861/marseille-les-flash-balls-des-policiers-municipaux-font-debat.html

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Ce que dit Force Ouvrière territoriaux de Marseille est incroyable : clairement les positions du SNPM/FO,  de la même fédération, n'auraient aucune valeur !!!! Malgré tout ce que l'on peut reprocher au SNPM il s'agit tout de même d'un syndicat de Police Municipale, qui est plus légitime pour revendiquer pour cette profession qu'une organisation syndicale "fourre tout" !!!!! 

 

Enfin puisque FO territoriaux de Marseille dit être élu par "61% des agents" nous tenons à rappeller que si 61% des "agents" ont voté pour cette organisation syndicale, celle-ci ne saurait prétendre représenter les policiers municipaux, en l'absence d'élections professionnelles spécifiques propres à la Police Municipale .   

 

En effet si 61 % des cantonniers, balayeurs, éboueurs, agents administratifs ou techniques et autres professions pensent que les policiers municipaux ne doivent pas bénéficier de moyens de défense appropriés, cela n'a RIEN à voir avec les attentes des policiers municipaux et des Marseillais confrontés à l'hyper violence actuelle . 

 

SIPM-FPIP/EUROCOP le 08/08/2012

1er syndicat européen de Police

 

AK et taser

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP - dans Communiqués