Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 19:36

priorite-umpInvité mercredi matin de notre confrère Thierry Guerrier sur Europe 1, le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux est revenu sur les faits qui agitent Grenoble depuis quelques jours.

Il a tout d’abord défendu son bilan et celui du gouvernement en matière de délinquance : « Dans le combat que nous menons pour assurer la sécurité (...) nous obtenons des résultats parfois spectaculaires. (...) C’est un observatoire indépendant qui le souligne. » Interrogé sur la hausse des violences aux personnes, seule catégorie de délinquance qui n’est pas en baisse dans les statistiques du ministère, il a relativisé ce phénomène en précisant qu’il ne s’agissait pas d’un phénomène national, « mais que l’on retrouve dans toutes les sociétés modernes, post-industrielles. »

En ce qui concerne, les événements de Grenoble et Saint-Aignan, il a estimé qu’on ne pouvait pas tolérer que des voyous tirent sur des policiers. « Je le dis très calmement et très sereinement, mais avec beaucoup de clarté et de fermeté, la place des voyous n’est pas dans la rue, elle est en prison. »

En revanche, le ministre est resté évasif quant à la durée pendant laquelle les renforts massifs de CRS, mais aussi de groupes d’élite comme le Raid ou le GIPN, resteraient sur place pour garder la situation sous contrôle à Grenoble. Il a annoncé que des opérations de visites d’immeubles, identiques, à celles menées en région parisienne, allaient rapidement être organisées à Grenoble et notamment ciblées contre les trafics de stupéfiants.

Quant au grenelle demandé par Michel Destot, il l’a balayé expliquant qu’il fallait agir rapidement. Il a profité de l’occasion pour dire que l’Etat ne pouvait agir seul, en plaçant notamment le débat sur la vidéo-protection, les sanctions contre les parents démissionnaires, mais aussi l’armement des polices municipales.

Il faut rappeler que la sécurité intérieure et le maintien de l’ordre public relèvent du domaine régalien de l’Etat.

le 21/07/2010 à 23:09

SOURCE :

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2010/07/21/brice-hortefeux-veut-faire-de-grenoble-un-exemple

Passons sur le journaliste qui oublie que la Sécurité Publique relève des compétences du Maire qui est également le représentant de l'ETAT sur la commune-et qui au lieu de son commentaire de fin d'article "in cauda vénénum" ferait bien d'apprendre le droit avant de donner des leçons- pour nous concentrer sur cette nouvelle extrèmement importante : Le Ministre de l'Intérieur, proche parmi les proches du Président de la République déclare publiquement qu'il faut ARMER LES POLICES MUNICIPALES .

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale