L’ampleur ahurissante des sommes en jeu pour assurer leur réélection a crée dans notre commune un climat délétère allant jusqu’aux sanglants règlements de compte de ces derniers jours.

Quand dans certains départements les tentatives d’homicides sont le fait de trafic de drogue ou de corruptions diverses et variées, à Corbeil-Essonnes ce sont les dons d’argent des édiles en place qui en sont à l’origine.

Serge Dassault et Jean-Pierre apparaissent être les premiers responsables de cette état de fait délétère et dangereux. Les Corbeil-Essonnois toutes tendances politiques confondues et bon nombre d’élus souffrent légitimement de cette situation.

Trois enquêtes préliminaires menées par la sous direction de la lutte contre la criminalité organisée et la délinquance financière sont actuellement encours. J’en appelle à l’autorité de la ministre de la justice et du ministre de l’intérieur, élu de cette circonscription, pour donner tous les moyens aux policiers et aux enquêteurs afin que ces procédures aillent à leur terme.

La personnalité de Serge Dassault ne peut être un frein à l’enquête. Les Corbeil-Essonnes et bien au-delà tous les citoyens attachés aux valeurs de la République ont droit à l’expression de la vérité. Seule la décision de la justice sera en mesure de mettre un terme à ces pratiques.

Bruno Piriou

 

http://brunopiriou.fr/

 

Logo-PCF-raison-d--tre