Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 18:50

Dans la malheureuse affaire de la cantine d'Ustaritz le SIPM-FPIP/EUROCOP tient lui aussi à préciser que l'émotion causée est légitime . Un policier municipal n'a pas à aller chercher un enfant dont les parents n'ont pas payé le restaurant scolaire , cette mission n'étant pas une mission de tranquillité, salubrité ou sécurité publique.

 

Il s'agit d'une grave erreur commise par le maire de cette commune et d'un traumatisme certain pour la fillette.

 

Ceci dit, nulle administration n'est exempte d'erreurs regrettables . Et le syndicat SGP POLICE se distingue encore en demandant dans le journal "Sud-Ouest" : " qu'aucun amalgame ne soit fait entre la police nationale, aux missions régaliennes et au service du public, et la police municipale aux ordres du maire de la commune"

http://www.sudouest.fr/2013/01/13/a-qui-revient-la-faute-932973-4397.php

 

 

 

Tout d'abord il faudre bien un jour que l'on sache si Force Ouvrière est le Syndicat National des Policiers Municipaux (SNPM-FO) ou bien SGP-Police/FO !!!

 

Car tandis que F.O. dit un truc, F.O. dit l'inverse . Du grand n'importe quoi !!!! F.O. quelle est ta position STP ????

 

intertruc syndical

 

Allons jusqu'au bout car le SGP ferait mieux de se mêler de ce qui le regarde : aux dernières nouvelles être aux ordres d'un Ministre de l'Intérieur , homme politique s'il en est, n'a jamais empêché certains débordements partisans de quelques fonctionnaires de Police Nationale !!!!! Au grand regret de tous . Un partout , balle au centre ? Bien entendu la Police Municipale, comme la Nationale, reste au SERVICE DU PUBLIC.

 

Et si le SGP a un problème avec la fonction publique territoriale, qu'il aille dire aux sapeurs-pompiers qu'ils ne sont pas au "service du public" mais aux ordre du Président du Conseil Général ...Ils se feront des amis !

 

A fortiori le SIPM-FPIP/EUROCOP demande depuis plus de 10 ans que le commandement de la Police Municipale ne soit plus effectué par le maire au plan opérationnel, et que celui-ci n'ait plus le pouvoir de révocation , comme c'était le cas lors de la loi de 1884.

 

Mais l'Histoire de la Police Française cela est étranger au SGP-Police !!!!

 

SIPM-FPIP/EUROCOP le 18/01/2013

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP - dans Communiqués