Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 13:06

Le drame de Joué-lès-Tours nous bouleverse comme tous les parents qui s'identifient aux victimes de cet accident atroce .

 

A l'heure actuelle RIEN n'indique que notre collègue gendarme auteur de l'accident n'ait commis un manquement délibéré à une obligation de prudence ou de sécurité .

 

Pas d'alcool, pas de stupéfiants, il semble également que le véhicule utilitaire ne circulait pas à une vitesse inadaptée aux circonstances .

 

Il est parfaitement normal que devant un tel accident le gendarme soit mis en examen , qu'une enquête pour homicide involontaire soit diligentée . Un représentant des forces de l'ordre n'a pas à être traité différement qu'un autre citoyen .

 

Mais nous voyons des réactions de haine du flic un peu partout .

 

Ce Gendarme n'a pas à subir un traitement plus dur parce qu'il est Gendarme .

 

Ainsi , nous pensons sincèrement qu'il doit être le premier à être effondré par ce drame .

 

En effet, les policiers (au sens large) s'engagent dans nos métiers pour PROTEGER .

 

Et là des innocents, des enfants, sont victimes .

 

Laissons travailler la Justice et les enquêteurs . Si ce gendarme a commis une faute qu'il en paye les conséquences , ce ne serait que pure logique .

 

Mais qu'il en paye les conséquences APRES jugement .

 

Ainsi, si pour des raisons de trouble de l'opinion publique ce collègue gendarme était placé en détention provisoire , si rien dans les premiers éléments de l'enquête ne laisse présager un  comportement inadapté à la conduite qui a mis en danger autrui, le SIPM-FPIP/EUROCOP serait en droit de penser et de faire savoir qu'un représentant des forces de l'ordre est présumé coupable même dans un enchaînement dramatique de circonstances fortuites et involontaires .

 

B/N le 31/05/2011logo GN

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Communiqués