Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 18:17

A l’UMP, on fait bloc derrière le patron

 
 
|FLORENCE MÉRÉO | 31.05.2011, 07h00

Pour eux, le patron reste le patron, et ils n’entendent pas le « lâcher ». A la fédération UMP de l’Essonne, dont Georges Tron est le président, on exclut toute démission liée aux plaintes pour harcèlement sexuel qui visent le maire de Draveil. « Georges a été élu, il n’y a aucune raison de le jeter aux loups ou de vouloir l’abattre.

Il est hors de question de demander sa démission », affirme Françoise Briand, députée de Savigny-sur-Orge et récemment nommée responsable de l’action sociale locale par la fédération. « Bien sûr qu’il doit rester à la tête de l’UMP dans le département. Le principe de présomption d’innocence guide le droit et Georges Tron doit en bénéficier. Il est de plus un bon patron, un homme de confiance qui sait rassembler », renchérit le député d’Etampes, Franck Marlin. Dans le parti, même ses détracteurs jouent la carte de l’apaisement : « Il n’y a aucune raison de sanctionner l’homme politique tant que la justice n’a pas tranché sur l’homme », note un élu UMP en désaccord politique avec son président.

 

« On ne va pas mentir : mener des équipes au combat (NDLR : pour les élections législatives et présidentielle de 2012) dans un tel contexte, c’est bien sûr plus difficile », murmure pourtant un responsable politique. « Si l’affaire va plus loin, il faudra prendre les dispositions nécessaires », note un autre. Signe du malaise qui règne à droite : de nombreux responsables UMP essonniens n’ont pas donné suite à nos sollicitations hier.

 

Le Parisien

 

Monsieur le Député-Maire d'Etampes il fallait oser le dire à propos de Georges TRON :"Il est de plus un bon patron, un homme de confiance qui sait rassembler »,

 

On vous a connu mieux inspiré !

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Politique