Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 18:26

Des collègues et des civils à nouveau pris pour cible pardes bandits armés de Kalachnikov ! Cette arme devient  banale aux mains des truands . Dans le même temps nous assistons au procès du meurtrier d'Anne Lorraine SCHMITT , morte non seulement parce qu'on vait libéré avant l'heure un individu dangereux mais également parce qu'elle n'avait aucun moyen de se défendre ! Nous avons de plus en plus de cas de personnes agressées à domicile , torturées, parfois assassinées . Et dans le même temps de bonnes âmes discutent de la dangerosité du taser ou du flash ball ! Mais dans quel monde vivons nous ?

 

Citoyens privés des moyens de se défendre , policiers mis en cause systématiquement, truands et assassins  de plus en plus armés et certains de ne pas risquer grand chose "en face" !

 

C'est les voyous qu'il faut désarmer et mettre hors d'état de nuire !

Il faut redéfinir les règles de la légitime défense et revenir au droit fondamental de la déclaration des droits de l'homme :" depuis la loi du 4 août 1789 portant abolition du régime féodal des privilèges, tous les citoyens français se sont vu reconnaître le droit d’acquérir et détenir une arme de loisir (essentiellement pour le sport ou la chasse), pourvu qu’ils n’en fassent pas un usage prohibé. En effet, réserver la possession des armes à une catégorie de citoyens aurait conduit à rétablir l’Ancien Régime, c’est-à-dire, le régime de privilèges qui venait d’être aboli et alors même qu’on venait tout juste de rendre au peuple le droit, autrefois réservé à la noblesse, d’avoir des armes. L’abolition des privilèges n’a pas consisté à rendre ceux-ci à l’Etat, mais au peuple lui-même. Il faudrait que les honorables parlementaires s’en souviennent.

Pour un citoyen c’est un droit constitutionnel !

D’ailleurs, dans le cadre de l’examen du projet de la déclaration des droits de l’Homme rédigé par le « Comité des Cinq » , Monsieur le comte de Mirabeau avait proposé que soit adopté un article X dans la rédaction suivante : « Tout citoyen a le droit d’avoir chez lui des armes, et de s’en servir, soit pour la défense commune, soit pour sa propre défense, contre toute agression illégale qui mettrait en péril la vie, les membres, ou la liberté d’un ou plusieurs citoyens ».

JPEG - 7.2 ko
Comte de Mirabeau

Or, les membres du comité ont considéré à l’unanimité que « le droit déclaré dans l’article X non retenu était évident de sa nature, et l’un des principaux garants de la liberté politique et civile que nulle autre institution ne peut le suppléer ».

Cette mention est d’une extrême importance. Elle appartient directement aux travaux préparatoires de la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789.

 

Où en sommes nous en 2010 ? Citoyens désarmés, policiers brimés, truands armés .

 

B/N le 14/12/2010

 

 Kalashnikov.jpg

 

http://policierunmetierdangereux.blogspot.com/2010/12/aulnay-sous-bois-93-les-braqueurs.html

mardi 14 décembre 2010

Aulnay-sous-Bois (93) : les braqueurs tirent à la Kalachnikov sur des policiers

Mardi après-midi, des policiers de la Brigade anti-criminalité d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ont essuyé des tirs à la Kalachnikov. Leur voiture a été touchée. Les auteurs des coups de feu sont en ce moment recherchés par la police.

Les malfaiteurs, au nombre de quatre, auraient été surpris par les policiers alors qu'ils tentaient de braquer une agence bancaire de la BNP dans cette même commune, rue Jacques Duclos.
Ils auraient utilisé des charges explosives contre le sas de la banque, blessant deux personnes à l'intérieur. On ignore s'il s'agit d'employés ou de clients. Les braqueurs ont pris la fuite sur deux puissants scooters, qui les attendaient sur place, et ont filé sur l’autoroute A 86. Leur trace a été perdue à hauteur de Pantin-Avicennes. On ignore également s'ils sont parvenus à emporter un butin.

source : Le Parisien (14 décembre 2010)

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Communiqués