Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 11:44

mpf


 

Le MPF Essonne soutient les forces de l’ordre.

Un policier en civil de 40 ans qui avait tiré samedi sur deux voleurs à Pecqueuse (Essonne) a été écroué lundi soir à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. Il est mis en examen pour violences volontaires entrainant une incapacité totale temporaire (ITT) ...supérieure à huit jours. Le MPF Essonne s'interroge sur les raisons qui ont poussé la Justice à placer en détention provisoire -c'est à dire avant jugement- un fonctionnaire de police pour des faits de violences volontaires avec arme PRESUMES, contre des auteurs de vols en flagrant délit. En effet, ce policier présentait-il un risque, pour lui-même ou pour autrui, qui justifierait un placement en détention provisoire qui ne devrait-être qu'exceptionnel ? Ne pouvait-on placer ce fonctionnaire de police de 40 ans sous contrôle judiciaire, sous bracelet électronique plutôt qu'en détention dans l'attente d'un éventuel jugement et de l'avancée de l'enquête ? Les prisons ne sont-elles pas déjà surchargées de délinquants avérés et les surveillants pénitentiaires en sous effectifs ? Comment dans le même temps peut-on laisser chaque année 30 000 peines inexécutées, laisser des délinquants condamnés à des peines de prison ferme jamais effectuées par "manque de place" dans les établissements pénitentiaires ? Si ce fonctionnaire a fauté, qu'il soit sanctionné après un procès pourquoi pas ... Mais il ne nous appartient pas d'en juger. Il nous semble urgent de soutenir les forces de l'ordre et même de réfléchir à une modification des lois sur la légitime défense car les truands, eux, n'ont jamais renoncé aux actes de violence graves contre les garants de notre sécurité. Et contre les simples citoyens.   Evry le 06/04/11  

 

Par : Mpf Essonne

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Le MPF Essonne soutient les forces de l’ordre. (2eme acte)

Pendant qu'un policier est placé en détention préventive à Fleury Mérogis, à quelques centaines de mètres de l'établissement pénitentiaire, dans le quartier de la Grande Borne, la Police Nationale doit faire face à nouveau à une véritable intifada. Plus...ieurs policiers blessés, cibles de cocktails molotovs et de projectiles divers dans une volonté évidente non seulement de blesser mais éventuellement de tuer. En effet considérer un cocktail molotov comme une arme de guerre n'est pas exagéré. Le MPF Essonne attend toujours la livraison du "karcher" promis par Monsieur Sarkozy et constate que les politiques semblent surtout paralysés par la peur d'émeutes comparables à celles de 2005 qui remettent en cause l'idéologie des bienfaits de la France multiculturelle.     Evry le 06/04/11

 

Par : Mpf Essonne

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Politique