Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 16:14

Source : http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/grenoble-sarkozy-veut-retirer-la-nationalite-a-certains-criminels-30-07-2010-1005455.php

 

sarkozy-hommage-aurelie-fouquet_pics_390.jpg

Grenoble. Sarkozy veut retirer la nationalité à certains criminels

30 juillet 2010 à 13h45

.

.Nicolas Sarkozy durcit le ton. En visite à Grenoble ce vendredi pour la prise de fonction du nouveau préfet de l'Isère, le président de la République a martelé sa volonté de lutter contre la criminalité. Il souhaite se doter de nouvelles armes juridiques : la généralisation de la peine plancher aux auteurs de violences aggravées et, surtout, la possibilité de retirer la nationalité à certains criminels.

"La nationalité française se mérite. Il faut pouvoir s'en montrer digne. Quand on tire sur un agent chargé des forces de l'ordre, on n'est plus digne d'être Français". La déclaration est de Nicolas Sarkozy en visite aujourd'hui à Grenoble secoué par des violences urbaines ces dernières semaines. Le président de la République s'est déplacé pour assister à la prise de fonction du nouveau préfet de l'Isère, Eric Le Douaron. Il en a profité pour réaffirmer sa volonté de durcir la lutte contre la criminalité.

Faciliter la perte de nationalité

Nicolas Sarkozy souhaite retirer la nationalité française à "toute personne d'origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie" d'un policier, d'un gendarme "ou de toute autre personne dépositaire de l'autorité publique". La possibilité de déchoir une personne d'origine étrangère de sa nationalité française existe déjà. Elle peut s'appliquer, par décret, à un individu ayant été condamné pour un crime puni de plus de 5 ans de prison (voir le détail de la loi). Le chef de l'Etat souhaite aussi "que l'acquisition de la nationalité française par un mineur délinquant au moment de sa majorité ne soit plus automatique".

Généraliser la peine plancher

Autre point répressif. Nicolas Sarkozy veut que "dès le 7 septembre prochain, les peines plancher qui fonctionnent bien mais qui ne s'appliquent qu'aux multirécidivistes " soient "étendues à toutes les formes de violence aggravées c'est-à-dire notamment les violences sur des personnes dépositaires d'une autorité publique". Le Chef de l'Etat veut également instaurer "une peine de prison incompressible de 30 ans pour les assassins de policiers ou de gendarmes". Il va saisir le Parlement dès la rentrée prochaine pour légiférer en ce sens.

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale