Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 09:52

Publié le 09.09.2011, 08h13 | Mise à jour : 09h00 

L'enquête sur le meurtre d'Aurélie Fouquet, une policière municipale de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) en mai 2010, qui a conduit à l'incarcération provisoire de 9 suspects, pourrait être remise en cause. D'après Europe 1, l'ensemble de la procédure pourrait être annulée à cause d'irrégularités policières.

L'avocat d'un des suspects a déposé une requête en ce sens, qui doit être examinée aujourd'hui par la Chambre de l'Instruction de la Cour d'appel de Paris, révèle la radio.

Le 20 mai 2010, une fusillade entre les forces de l’ordre et un commando de braqueurs qui préparait l’attaque d’un fourgon éclate à proximité de l'autoroute A4 à Villiers-sur-Marne. Aurélie Fouquet, 26 ans, policière municipale s'écroule, mortellement touchée. Peu de temps après, un premier suspect est arrêté et, de fil en aiguille, neuf personnes seront interpellées et incarcérées dans cette affaire, dont Redouane Faïd, qui se présentait comme un brigand repenti et est suspecté d'être le cerveau du braquage et le meurtrier présumé d'Aurélie.

Affaire réglée. pas si sûr, car l'avocat d'un des suspect évoque aujourd'hui des irrégularités dans l'enquête et notamment l'utilisation illégale d'une balise GPS placée 48 heures avant la fusillade par les policiers, sous le fourgon qui a servi aux braqueurs. Selon Europe 1, pour éviter de mentionner cette balise, un faux procès verbal aurait été rédigé.

D'où la demande d'annulation de l'ensemble de la procédure. Ce qui serait inconcevable pour l'avocat de la famille de la policière, interrogé par la radio, pour qui l'histoire de cette balise ne peut remettre en cause «la validité de l'enquête.»

 

Aurélie Fouquet

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Faits divers