Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 19:19

Horrible l'Etat veut imposer aux élus représentants de l'Etat des conditions pour toucher des subventions dans le cadre de la prévention de la délinquance ! Mais où va t'on si on ne laisse plus les barons locaux faire ce qu'ils veulent, comme ils veulent !!!!

 

http://www.lagazettedescommunes.com/52966/le-volet-%c2%ab-responsabilisation-parentale-%c2%bb-de-la-loppsi-2-suscite-l%e2%80%99incomprehension/?utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=12-01-2011-quotid

 

Les 130 membres du Forum français pour la sécurité urbaine, un réseau de villes, s’élèvent contre un dispositif adopté fin décembre à l’Assemblée conditionnant l’aide de l’Etat à la création d’un dispositif de responsabilisation parentale.

Alors que le projet de loi d’orientation et de programmatio521965-quimby largen pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi 2) doit être examiné en deuxième lecture au Sénat à partir du 18 janvier, le Forum français pour la sécurité urbaine (FFSU), qui regroupe 130 collectivités de droite comme de gauche, exprime son « incompréhension » suite à l’adoption, fin décembre à l’Assemblée, d’une disposition liant l’attribution d’enveloppes de l’Etat à l’instauration d’un dispositif de responsabilisation des familles.

Précisément, le texte prévoit de réserver le financement des actions de prévention par le Fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) aux seules communes et EPCI ayant mis en place, d’une part, un conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) et d’autre part, un conseil des droits et devoirs des familles ou, nouveauté introduite par les députés, une cellule de citoyenneté et de tranquillité publique, plus souple et plus restreinte.

Dans son communiqué, le FFSU, présidé par le sénateur maire de Saint-Herblain (PS) Charles Gautier, demande à être entendu d’urgence par la commission des lois du Sénat « pour l’éclairer sur la gestion de la prévention dans nos villes, et contribuer à éviter ces multiples incompréhensions ».

Nécessaires relations de confiance - « Nous sommes attachés à la loi de 2007 faisant du maire l’organisateur de la prévention à l’échelon local et à ce titre choisissant les actions de prévention correspondant le mieux aux réalités de sa commune. La nouvelle disposition, si elle était maintenue en l’état, mettrait à mal les relations de confiance nécessaires au partenariat entre l’Etat et les élus » souligne-t-il.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Clairement les représentants de l'Etat que sont les maires s'offusquent que l'Etat leur demande des garanties avant de distribuer l'argent public : le méchant Etat veut que ses représentants appliquent ce qu'il a défini . Dingue non ? Il n'y a qu'en France que l'on doit voir des choses pareilles ... Et plus rien ne nous étonne depuis que des maires ont OSE siffler le Président de la République !

 

Le devoir de réserve s'applique , mais pas pour eux ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Sécurité