Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 15:32

pasteque

 

Il est facile à reconnaître : c'est l'écolo qui porte une cravate :

 

Intervention de Jean Vincent Placé sur la proposition de loi relative à l’établissement d’un contrôle des armes moderne, simplifié et préventif, le 27 février 2012.

 

Monsieur le Président,
Monsieur le Ministre,
Mes chers collègues,

Enfin ! Enfin, on prend conscience du danger que représentent les armes dans notre société.
Les écologistes, fidèles à une tradition philosophie pacifiste, dénoncent depuis longtemps les conséquences tragiques d’une législation permissive. En la matière, comme dans d’autres domaines, il faut hélas attendre le drame, comme à Marseille, pour que les élus prennent leurs responsabilités.
Dans l’Essonne, aussi, très récemment, deux véhicules ont été la cible de tirs à l’arme automatique. Un jeune homme d’une vingtaine d’années a été blessé par balle à la main, suite à une bagarre à Crosne. Sur les lieux de la fusillade, on a retrouvé des douilles de 9 millimètres ainsi qu’une grenade offensive non dégoupillée.
C’est incroyable… et pourtant, ça se passe dans nos quartiers. Voici la société dans laquelle nous vivons, et c’est tout simplement inacceptable.

Pour avoir amorcé cette prise de conscience, je salue le travail des députés MM. Bodin et Leroux, pour leur excellent rapport sur les violences par armes à feu et l’état de la législation.
Cependant, m’étant penché sur le sujet, je constate que les informations récentes et les statistiques sur ce sujet sont rares.
Le peu qu’on sache est pour le moins alarmant.
En 2008, on comptait plus de 3 millions d’armes. Elles appartiennent essentiellement à des chasseurs ou des tireurs sportifs.
Armes déclarées, soumises à autorisation, illégales… Il est presque impossible de comptabiliser réellement les armes présentes sur le territoire. Les estimations sont bien plus élevées que les chiffres officiels. Le syndicat des armuriers, estime pour sa part que 10 millions d’armes sont en circulation en France.
Une enquête place même la France au 2e rang des pays les plus armés de l’Union Européenne.

Objet d’une discussion particulièrement constructive entre les deux Chambres, la proposition de loi a abouti à un texte positif, actant la nécessité d’agir pour renforcer la sécurité publique.
Je pense notamment à quelques mesures satisfaisantes comme :
- le renforcement des dispositifs pour lutter contre le trafic d’armes,
- l’alourdissement des sanctions pénales,
- ou l’impossibilité d’acquisition et de détention d’une arme à feu pour une personne qui a été condamnée pour une infraction dénotant un comportement violent.

Néanmoins, les écologistes estiment que ce texte ne va pas assez loin. Vous allez sourire. Vous allez même me traiter d’idéaliste, ça me va ! Mais je vous le dis :
Nous prônons une société non-violente et pacifiste, dans laquelle les armes n’ont pas leur place… du tout !
Il ne me parait pas scandaleux d’affirmer que les particuliers ne devraient pas disposer d’armes à feu chez eux. C’est une question de bon sens et de sécurité préventive.
Je comprends les revendications des chasseurs, des collectionneurs et des sportifs. Et je respecte leur passion.
Mais nous parlons ici de vies humaines.
L’Office national de la chasse et de la faune sauvage a recensé pour la saison 2010/2011, 131 accidents de chasse dont 18 mortels. 4 enfants accompagnant les chasseurs ont été victimes de ces accidents, souvent leurs propres enfants d’ailleurs.
Des milliers d’usagers pacifiques de la nature : les promeneurs, les cyclistes, les randonneurs, les joggeurs …ne vont plus en forêt l’automne et l’hiver de peur d’être victimes d’une balle perdue.
Maladresse, homicide involontaire, coup de folie, règlement de compte : tous les jours, ou presque, de tels drames se produisent. Le risque zéro n’existe pas.
C’est pourquoi les écologistes estiment qu’aucune exception ne devrait avoir lieu. La prohibition des armes à feu n’est pas si utopique. Elle est déjà appliquée dans certains pays :
- Le Danemark et les Pays-Bas ont décidé une interdiction générale,
- Au Japon, La réglementation est tellement stricte qu’il est pour ainsi dire impossible d’avoir une arme à feu chez soi et encore moins une arme de guerre dans un but de collection, y compris les armes neutralisées.
- La loi anglaise prévoit l’interdiction de presque toutes les armes à feu. La police, elle-même, ne porte pas d’armes à feu, sauf dans des circonstances spéciales.

Les études internationales démontrent, ce qui apparaît comme une évidence : plus le pourcentage de ménages possédant une arme à feu est réduit, plus le taux de décès par armes à feu est faible, voire quasi-inexistant.

Pour conclure, permettez-moi de citer le philosophe français Jean-François Ricard, dit Revel,
« Si l’individu ne devient pas pacifique, une société qui est la somme de ces individus ne le deviendra jamais. ».
Les écologistes défendent un modèle pacifiste respectueux de la dignité humaine et de l’environnement.

Ainsi, considérant que ce texte ne correspond pas à la vision de la société désarmée que nous défendons,
bien qu’il constitue une avancée comparée au droit actuel,
les écologistes décident de s’abstenir.

 

Ce qu'affirme ce sénateur est FAUX dans nombre de domaines et il pratique l'amalgame : il est bien entendu plus que nécessaire de lutter contre les trafics d'armes illégales très nombreuses en France : des armes de guerre , des grenades, et il faut l'avouer même une simple "pétoire" doivent être rigoureusement interdites dans de mauvaises mains . L'arme en soi n'est pas dangereuse : c'est celui qui la détient . Il faut donc non pas brimer les chasseurs, collectionneurs, tireurs sportifs mais bel et bien les voyous...Problème chez certains les voyous sont considérés comme des victimes, même que la "propriété c'est le vol" 

 

L'argumentation du sénateur fait peur : elle a été appliquée d'ailleurs par TOUS les régimes totalitaires qui par définition ont peur de leurs citoyens . On peut d'ailleurs appliquer ces "arguments" à tout ce qui peut permettre de tuer : briquets, essence, couteaux (à quand l'interdiction des couteaux de cuisine?), sports de combat, médicaments...Au nom du "meilleur des mondes" version verts interdisons aussi la pratique de la moto, de la promenade en montagne, du ski , de la spéléo et autorisons seulement les déplacements collectifs en bus électriques à pédale (ben oui sans nucléaire c'est compliqué) pour nous rendre en masse et obligatoirement aux meetings de Joly et de Mamère...

 

Trève de plaisanterie car notre Sénateur ne connait pas non plus les fondements de notre République et de la Déclaration des Droits de l'Homme :  dans le cadre de l’examen du projet de la déclaration des droits de l’Homme rédigé par le « Comité des Cinq » , Monsieur le comte de Mirabeau avait proposé que soit adopté un article X dans la rédaction suivante : « Tout citoyen a le droit d’avoir chez lui des armes, et de s’en servir, soit pour la défense commune, soit pour sa propre défense, contre toute agression illégale qui mettrait en péril la vie, les membres, ou la liberté d’un ou plusieurs citoyens ».  Les membres du comité ont considéré à l’unanimité que « le droit déclaré dans l’article X non retenu était évident de sa nature, et l’un des principaux garants de la liberté politique et civile que nulle autre institution ne peut le suppléer ».

 

En réalité ce que contestent au fond les verts c'est la possibilité pour le citoyen de se défendre face à une agression injuste. C'est même la possibilité pour le citoyen de s'insurger contre un Etat qui deviendrait totalitaire. Que monsieur le Sénateur nous explique comment faire de la Résistance en 1942 sans armes, et comment la "Liberté guide le Peuple " dans le tableau de Delacroix ? Avec un insigne "peace and love" ?

 

Il faut bien se rendre compte que tout est lié : l'hostilité des soit disant "écologistes" envers les automobiles et deux roues motorisés vient du même sentiment collectiviste hostile à la liberté individuelle et non de la défense de la nature et des petits oiseaux ! Pour vous évader fumez des pétards !!!! ("S'il existait un gouvernement qui eut intérêt à corrompre ses gouvernés, il n'aurait qu'à encourager l'usage du cannabis". Beaudelaire)

 

Enfin quelques faits : en Grande Bretagne l'interdiction des armes à feu a conduit à une multiplication par 5 des homicides par ...Arme à feu . Bien entendu les truands se foutent comme de leur première condamnation de la prohibition. Au contraire c'est l'assurance de ne pas prendre de risques!

 

armes-4.jpg

 

 armes-2.jpg

 

armes-3.jpg

 

armes-copie-1.jpg

 

Ajoutons qu'au Japon les armes sont interdites : c'est un des pays où il y a le plus de...suicides.

 

Tout est dit !

 

SIPM-FPIP/EUROCOP le 05/04/2012

Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP