Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 14:58

Le SIPM-FPIP/EUROCOP et le SDPM invitent ceux qui souhaitent protester contre le reportage de M6 ou apporter leur contribution à écrire aux mails suivants :

 

 

pholl@m6.fr
mtresch@m6.fr

 

 

presidence@m6.fr
bibiane.godfroid@m6.fr

dorothee.roux@m6.fr

mlefrancois@tsvp-prod.com

 

 

treboulleau@m6.fr
sgendarme@m6.fr

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Le reportage de M6 diffusé dans l'émission "enquête exclusive" du 20 janvier 2013 laisse un goût amer aux policiers municipaux qui, chaque jour, assurent la sécurité des biens et des personnes.

 

Si la partie relative à la Police Municipale de Nice était intéressante le reste est plus que sujet à caution.

 

Tout d'abord l'émission "sert la soupe" au calamiteux Jean-Pierre HAVRIN, ci devant DDSP et actuel maire adjoint de Toulouse, star des médias bien pensants alors que, malgré tout, on entend une dame dans le reportage dire à propos de la Police Municipale de Toulouse qu'on ne la voit pas où on voudrait la voir...C'est la "Pol Prox" version Havrin, échec dans la Police Nationale, échec dans la Police Municipale...On dit qu'il n'y a qu'une catégorie de personnes qui ne changent pas d'avis pourtant ...Sur HAVRIN les gens bien informés savent à quoi s'en tenir, le SIPM et un ancien DDSP de Toulouse Alain DREUILHE ont déjà dit tout ce qu'il y avait à dire sur ce "Lapin de Corridor" ...

 http://www.euro-sipm.eu/article-securite-havrin-interview-du-secretaire-general-sipm-et-de-l-ancien-ddsp-alain-dreuilhe-dans-le-journal-toulousain-61645465.html

 

La partie relative à la Police Municipale d'AMIENS est consternante . La gradée du reportage ressemble à une pionne de collège incapable de rétablir l'ordre chez les "sauvageons" qui confond ses fonctions de Police avec celle de médiateur social. Ses propos sur l'armement sont irresponsables, son positionnement professionnel sur la voie publique empreint d'amateurisme. Mais disons le tout net c'est une triste réalité de notre profession que certains maires encouragent. Reste qu'à Amiens les faits sont têtus : on est loin du monde des Bisounours, la délinquance et la criminalité sont bel et bien là...Et la Police Municipale ne sert même pas d'épouvantail.

 

Les commentaires journalistiques concernant les revolvers suitent la mauvaise foi quand il est dit qu'ils sont plus faciles d'emploi que les armes de la Police Nationale qui, il y a peu , était elle aussi équipée de revolvers. C'est laisser entendre qu'un Policier Municipal serait incapable de se servir en sécurité d'un Sig Sauer semi-automatique qui serait "plus compliqué" qu'un revolver . IDIOT ! Tout connaisseur des armes ne pourra que sourire devant cette affirmation gratuite et nombre de policiers municipaux sont équipés de pistolets semi-automatiques 7.65 dont le principe d'utlisation est identique à l'arme de dotation de la Police Nationale, seul le calibre changeant...Et désolé pour nos collègues nationaux mais si la Police Nationale était composée majoritairement de tireurs d'élite cela se saurait...

 

Les collègues du Sud de la France qui peinent à obtenir un fichier FVV seraient eux bien inspirés de relire l'article R 233-1 du Code de la Route, et de réviser les procédures d'immobilisation d'un véhicule en pneus lisses...Au lieu de le laisser repartir avec un PV à...11 euros.

 

Enfin, alors que nous avions été contactés debut 2012 par les journalistes de M6 ceux-ci ont continué leur reportage comme si de rien n'était, sans d'ailleurs consacrer -comme nous leur avions suggéré- quelques minutes à certaines milices illégales montées en dehors de tout cadre légal dans certaines communes.

 

 

 

Une volonté de faire du sensationnel, de dénigrer un peu une profession et de faire de l'audimat...Tout en cirant les pompes de Jean-Pierre HAVRIN...



Il est vrai que la Police Nationale a un avantage sur nous : les reportages passent d'abord pour approbation au Ministère de l'Intérieur...Histoire qu'on ne salisse pas trop son image et que le moindre membre de la BAC passe pour un super-héros...Ce que les membres de la BAC sont parfois d'ailleurs !

 

Tout cela est bien décevant !

 

Les journalistes de M6 , pour démontrer la finesse de cette entreprise de démolition posent d'ailleurs la question à un Policier Municipal "pourquoi faites vous ce métier" ? Question piège...A laquelle le brave collègue, peu habitué à la presse, répond qu'il a raté le concours de la Police Nationale...Le journaliste embraye illico : le niveau de recrutement est moins élevé : BEPC en PM, BAC en PN ...Certes ! Et le quidam n'y voit que du feu ! SAUF que à l'époque ou ce policier municipal a intégré sa carrière en Nationale ou en Municipale c'était BEPC pour tout le monde ! Donc même niveau de recrutement initial. Sauf qu'en Police Nationale on peut y rentrer sans le BAC en étant Cadet de la République ou Adjoint de Sécurité, armé bien entendu...

 

Pour bien voir la perversité de ce raisonnement -qui tend à vouloir démontrer que les "Municipaux" sont des "sous flics"- est-ce que ce journaliste dirait que les agents des douanes sont "inférieurs" aux policiers nationaux alors qu'on peut devenir agent de constatation avec un BEPC ? Que la Pénitentiaire ne sait pas travailler ? On y rentre aussi avec un BEPC non ? Si demain M6 fait un reportage sur les dentistes vont-ils demander si ce sont des gens qui ont raté médecine ? Et allons nous demander aux journalistes de M6 s'ils bossent sur cette télévison parce qu'on n'a pas voulu d'eux sur CNN ? Et après tout un commissaire de Police Nationale n'est t'il pas un raté qui n'a pas réussi le concours de magistrat ? Un Lieutenant de Police Nationale un type qui a raté le concours de commissaire ? A quoi cela rime t'il ? A rien...Sauf si on veut perfidement dénigrer sans en avoir l'air.

 

SIPM-FPIP/EUROCOP le 21/01/2013



PM



 

Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP - dans Presse et police municipale