Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 15:39

havrinLa rue Bayard en a marre. Les riverains et les commerçants de Bayard ont décidé d'embaucher des vigiles pour assurer leur sécurité.

 

Jean-Pierre Havrin demeure opposé à l'installation de caméras de surveillance dans cette rue, pour la simple explication que: "La caméra n'est efficace que s'il y a des effectifs derrière les caméras." et que par conséquent "La vidéo-surveillance augmente le besoin en effectifs."

 La mairie de Toulouse refuse aussi de recruter plus de policiers municipaux, dont les effectifs ont stagné depuis 2008 et même regressé en nombre sur le terrain*. Jean-Pierre Havrin préconise plutôt: "le renforcement des effectifs de la police nationale" et la "présence policière constante sur le quartier."

 Bref, habitants de la rue Bayard, comme du centre-ville de Toulouse, allez vous faire voir chez Sarkozy! Jean-Pierre Havrin a bien d'autres priorités que la sécurité des toulousains, comme la création d'une brigade équestre pour agrémenter les zones vertes (205000 euros investis).

 

 *"Le service général de la Police Municipale toulousaine a été scindé en deux. La Police Municipale a vocation à intervenir sur l’ensemble du territoire de la commune. Aujourd’hui nous sommes 160 agents, dont une cinquantaine d’administratifs qui ne sont donc pas sur le terrain. Avant nous étions essentiellement concentrés sur le centre-ville de Toulouse. Désormais, avec le même effectif, nous sommes répartis sur les 6 secteurs (75000 habitants, par secteurs, ndlr) que compte la ville, avec au maximum quatre agents sur un secteur. C’est très peu." (Le Journal Toulousain : Police Municipale)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Presse et police municipale