Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 17:24

Manuel Valls, député maire d'Evry , membre du parti socialiste, candidat à la primaire pour les élections présidentielles , se rend sur un marché de Corbeil poursoutenir la liste de gauche . Jusque là rien que de normal .

 

Nous connaissons M. Valls pour ses prises de positions claires sur la sécurité publique, le respect de la laïcité , des lois républicaines . Il se fait agresser sur le marché tant il est vrai que Corbeil est devenu une zone de non droit où la racaille fait la loi .

 

Monsieur Valls en cette occasion mérite notre plein et entier soutien .

 

Nous ne pouvons passer sous silence les écrits scandaleux du pitoyable Jacques LEBIGRE, secrétaire départemental de l'UMP et ancien maire adjoint de Corbeil sur sa page Facebook , que nous reproduisons in  extenso, fautes d'orthographe comprises :

 

http://www.facebook.com/?sk=messages#!/jacques.lebigre/posts/145395358842496

 

Jacques Lebigre
Je suis scandalisé par la relation faite par FR3, ce soir de l'agression dont Manuel Valls a été, semble-t-il la victime ce matin, sur le marché des Tarterêts. Je trouve cet incident déplorable et je condamne, quels qu'en soient les auteurs. Les commentaires, en revanche sont inadmissibles, car Manuel ne peut oublier l'exaspération déclanchée naguère par certains de ses propos...
(SIC !)
En clair pour Lebigre c'est certes scandaleux que Monsieur Valls ait été agressé , mais c'est un peu de sa faute car ses propos ont "exaspéré" .
Eh bien c'est nous qui sommes exapérés par Lebigre , soit disant représentant de la "droite" qui non content de déclarer dans la presse http://blog.brunopiriou.fr/public/commemo/Le_Parisien_du_jeudi_26_aout_2010.pdf
qu'il fait des chèques à "qui il veut" trouver quasiment des excuses aux agissements de la racaille de Corbeil .
Manifestement la sécurité ne rêgne pas à Corbeil ! Pas terrible comme bilan ! valls
Nous ne sommes pas socialistes . Mais Monsieur VALLS fait quotidiennement la preuve sur Evry de son sens des valeurs et du Droit . Monsieur Valls lui, est un homme COURAGEUX et honnète qui fait tout ce qui est en son pouvoir pour que ses administrés aient droit à la première des libertés : la sécurité . De même il lutte pour le respect des lois et des valeurs de la République Française .
Monsieur Valls a donc notre respect et nous tenons par la présente à l'assurer de notre indignation suite à cette agression des bandes de Corbeil au mépris des valeurs démocratiques !!! Monsieur Lebigre la sécurité et la paix sociale ne s'achêtent pas !
Encore une fois nous préférons les gens bien à gauche aux cons de droite (et inversement )
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le député-maire socialiste d'Evry (Essonne), Manuel Valls, annonce avoir été "violemment agressé verbalement et physiquement par une bande de voyous" alors qu'il visitait la cité des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes, en compagnie d'élus d'opposition de la ville, pour soutenir Bruno Piriou, candidat à une élection municipale anticipée.

 

Selon le de communiqué, M. Valls, "une quinzaine d'individus" aurait pris à partie les élus, les bousculant et proférant " des insultes et des menaces de mort" à leur encontre. Les élus auraient également subi des jets d'oeufs, et auraient été sommés de quitter le quartier. "On interdit à personne, un citoyen comme un député de venir dans un lieu public!", s'indigne Manuel Valls.

L'élu PS s'indigne également du fait qu'une "cinquantaine de militants de la campagne de jean-Pierre Bechter", le maire UMP, candidat à sa réelection, présents, n'auraient pas bougé en voyant les élus agressés. M. Bechter s'est dit "consterné", mais réfute toute manipulation, estimant que "personne n'a réagi" et assurant qu'il aurait pu subir le même sort.

Longtemps dirigée par Serge Dassault, président de Dassault industrie, propriétaire du Figaro et sénateur UMP, Corbeil-Essonnes vit un psychodrame politique local avec trois élections municipales depuis 2008. Le premier scrutin avait été annulé notamment du fait d'accusations de corruption de la part de l'avionneur, accusé de donner de l'argent liquide aux habitants de la ville, et notamment de la cité des Tarterêts, en échange de leurs voix.

LeMonde.fr

 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Sécurité