Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 16:10

fn

 

Madame Marine Le Pen, candidate à la Présidence de la République est en meeting à Châteauroux (36). Elle aborde bien entendu les problématiques de l'insécurité.

Ses propositions : défendre la Police Nationale (bien), embaucher des gendarmes (bien) , faire retourner la Gendarmerie Nationale sous le giron du Ministère de la Défense (très discutable, souhait des officiers supérieurs mais pas des gendarmes "de base").

 

Pas un mot MAIS PAS UN MOT pour les policiers municipaux . 

 

 

Pour Marine Le Pen il semble que la Police Municipale n'existe pas. 

 

Pour madame Le Pen, sans doute très mal conseillée les seuls fonctionnaires chargés de la Sécurité Publique doivent être nos amis gendarmes et policiers nationaux. 

 

La Police Municipale, la SUGE (SNCF) , le GPSR (RATP) , l'Administration Pénitentiaire ? NO COMMENT . 

 

Le SIPM-FPIP/EUROCOP premier syndicat européen de Police affirme qu'il est dangereux de négliger les policiers municipaux et les autres catégories de fonctionnaires de sécurité publique. 

 

Il est ILLUSOIRE de penser, même en augmentant les effectifs, que la gendarmerie départementale dite "blanche" pourrait dans l'avenir effectuer une présence humaine suffisante sur les 90 %  du territoire national qu'elle a sous sa juridiction. 

 

Nos collègues gendarmes effectuent un formidable travail dans les campagnes, en matière de Police Judiciaire et de "délinquance itinérante" . 

 

La solution la plus cohérente est de créer enfin la POLICE TERRITORIALE en transformant et développant les polices municipales existantes pour obtenir une présence humaine suffisante sur le terrain en étroite complémentarité avec les forces de police centralisées (Police Nationale et Gendarmerie).

 

En matière de statut militaire, auquel semble tenir Madame Marine Le Pen (influence de papa officier de Légion ?) il est évident pour tout professionnel que cela doit surtout s'appliquer à la Gendarmerie Mobile (dite "jaune"), composée de militaires d'élite qui doit venir en renfort et in fine pouvoir défendre l'Etat et les institutions en cas de troubles graves. 

 

En attendant le programme de sécurité de Madame Le Pen ne nous semble pas bon.

 

Tant pour les policiers municipaux que pour les citoyens.

 

Communiqué SIPM-FPIP/EUROCOP le 26/02/2012   

Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP - dans Communiqués