Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 14:41

07.01.2011, 10h56 | Mise à jour : 13h02

Une nouvelle bombe fait trembler le marché du travail. Dans une interview à Acteurs publics, Christian Jacob, le nouveau patron des députés UMP à l'Assemblée, souhaite réfléchir sur «l'embauche à vie des fonctionnaires».

 

 

Des contrats d'objectifs sur 5 ou 10 ans

Pour favoriser la mobilité, Christian Jacob estime qu'il faudrait envisager «des contrats d'objectifs sur 5 ou 10 ans» qui permettrait de passer du privé au public et inversement. Le député reconnaît que son dispositif est «compliqué pour les ministères régaliens, mais c’est peut-être possible, par exemple, dans l’équipement ou la recherche». «On doit pouvoir poser ce débat sans crainte», ajoute-t-il.

Pendant le débat sur les retraites, le gouvernement avait déjà tenté de modifier le statut des fonctionnaires au moment de leur réorientation professionnelle.

Réduire les effectifs

Sur le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, Christian Jacob avoue certaines difficultés dans l'application de cette règle par les ministères. Mais sans elle, «rien n'aurait été fait en matière de réduction des effectifs. De plus, elle ne s'est pas appliquée partout sans discernement», a-t-il précisé.

De manière générale, le président du groupe UMP à l'Assemblée juge qu'il faut «continuer» dans la voie de la réduction du nombre de corps de fonctionnaires, qu'il avait «accélérée» quand il était ministre de ministre de la Fonction publique entre 2005 et 2007, «parce que cela crée de la mobilité». Tollé en vue... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Politique