Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 20:44

 

 

Madame Dominique Voynet, ex ministre verte pastèque (verte à l'extérieur et rouge à l'intérieur) n'a jamais été une fervente partisane de la Police Municipale dans ce hâvre de paix et de sécurité que constitue le joli port de pêche de Montreuil.

Comme chez nombre d'élus soit disant défenseurs de la "police républicaine" la réalité est toute autre.

On apprend ainsi que le 21 mai 2013 un journaliste constatant que des ASVP portaient -en toute illégalité- une bombe lacrymogène aurait été victimes de violences et qu'il aurait porté plainte contre le "directeur de la sécurité publique" . Une fois de plus un "erzatz" de Police Municipale, une fausse police municipale, ce qu'il convient de qualifier de milice est pris sur le fait. Qui plus est ce service est commandé manifestement par un "directeur" contractuel, là aussi en contradiction avec les textes, en lieu et place d'un fonctionnaire de police municipale formé, qualifié et agréé ! Selon nos informations ce "directeur" (avec les guillemets) aurait été suspendu par madame Voynet...

SIPM-FPIP/EUROCOP le 24/05/2013

Communiqué de l'agence de presse TSVP après des violences contre un journaliste par des agents municipaux à Montreuil, et une atteinte caractérisée à la liberté de la presse.

Mardi 21 mai, un journaliste de l'agence de presse audiovisuelle Tournez S'il Vous Plaît a porté plainte pour "violences aggravées" contre le chef du service de la tranquillité publique de la mairie de Montreuil. Dans la nuit de samedi à dimanche, ce journaliste avait été victime de violences physiques et verbales commises par des agents de ce service après les avoir pris en photo dans la rue afin d'établir qu'ils étaient porteurs d'un armement non autorisé, des bombes lacrymogènes puissantes. Une ITT de trois jours (hémorragie de l'œil droit) a été constatée par le service des Urgences Médico- Judiciaires de l'Hôtel Dieu.

L'agence Tournez S'il Vous Plaît porte plainte pour atteinte à la liberté de la presse.

Le service de la tranquillité publique de la mairie de Montreuil est constitué d'une équipe d'agents de la mairie (ASVP, agents de surveillance de la voie publique) qui ne sont pas des fonctionnaires de police. Selon les textes, la mission de surveillance des ASVP consiste essentiellement à verbaliser le stationnement et constater les infractions au règlement sanitaire. A Montreuil, ils sont pourtant équipés de bombes lacrymogènes de 500 ml, arme de sixième catégorie qu'ils ne sont pas autorisés à utiliser (décret n° 2000- 276 du 24 mars 2001). De plus, ces agents municipaux n'ont absolument aucun droit d'exercer le moindre geste de coercition ou de faire usage de la force. Selon le syndicat national des policiers municipaux-FO, selon la CFTC Police municipale, selon l'Union syndicale professionnelle des policiers municipaux, par ses missions, sa tenue, et surtout son armement, le service de Montreuil ne respecte pas la réglementation extrêmement stricte qui encadre les activités des ASVP en France.
 pasteque 

Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP