Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 17:38

Lorsqu'il a couché son scooter avant de s'allonger à côté, devant le véhicule de police, « jouant » au blessé, ce cyclomotoriste de 18 ans pensait bien réussir son coup en simulant un accident. Il était à mille lieux de se douter qu'à l'ère de big brother, il serait filmé. Pas par l'une des multiples caméras de la ville, mais par des caméras embarquées dans la carrosserie d'un véhicule sérigraphié « Police » dernière génération. Mis en examen pour « dénonciation calomnieuse », lundi soir il a été placé en détention provisoire conformément aux réquisitions du parquet qui a ouvert une information judiciaire.

Les faits remontent au 18 juin dernier dans la rue Jean-Vigo, à Nice-Ouest. Une voiture de police recherche un individu circulant sur une moto volée et s'arrête.

Avec des béquilles au commissariat !

L'équipage descend et patrouille à pied. Lorsque les policiers reviennent, les gardiens de la paix constatent qu'un jeune est allongé devant le véhicule, son scooter renversé près de lui. Le cyclomotoriste les accuse de l'avoir heurté et assure être blessé à la jambe. Il exige un constat et prend à témoin des jeunes afin de créer un attroupement. Son passager est à ses côtés, debout et se plaint du pouce.

Les policiers tombent des nues, refusent le constat mais appellent néanmoins les pompiers. Ceux-ci le transportent à l'hôpital où on ne lui trouve que des éraflures. Ayant manifestement de la suite dans les idées, il dépose plainte dans un commissariat. La vidéo du véhicule de police est alors visionnée au cours de la semaine dernière. On y voit le jeune coucher son scooter et s'allonger. Le document est sans ambiguïté. Convoquée mardi dans le cadre de sa plainte, la « victime » vient avec béquilles et attelle au commissariat Auvare ! Il maintient dans un premier temps ses déclarations. Puis, confronté à la vidéo, il retire sa plainte. Mais la machine judiciaire est enclenchée. Son passager, mineur, est également placé en garde à vue. Dans le même temps, le pilote présumé de la moto volée, mineur lui aussi, est identifié et retrouvé. Cette relation du dénonciateur présumé a été également mise en examen pour complicité mais aussi pour le vol de l'engin qu'il conduisait sans permis. Il a été placé en détention provisoire. Le passager a, quant à lui, été laissé sous contrôle judiciaire.

Pour le procureur Eric de Montgolfier qui l'a visionnée, la bande est « intéressante et parlante ». « La caméra arrière montre que le scooter suivait depuis un moment la voiture des policiers et l'a dépassée par la droite. Maintenant, il faut essayer de savoir pourquoi, d'autant que son conducteur connaissait manifestement le pilote de la moto. Cela permettra de recoller les morceaux du puzzle. »

 

Source NICE MATIN nice-matin.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale