Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 14:44

Faste week end pour le SIPM-EUROCOP .

 

Nous avions soutenu officiellement M. Jean-François BAYLE aux élections municipales de Corbeil Essonnes . Il a été élu après avoir fusionné au second tour avec M. BECHTER .

 

Entre les deux tours , nous avions cependant obtenu des garanties du candidat de la gauche , Monsieur PIRIOU, qui nous avait garanti que les policiers municipaux garderaient leurs moyens de défense et de protection s'il était élu maire .

 

Dans cette élection Monsieur PIRIOU a tenu à nous démontrer qu'il n'était pas opposé à la Police Municipale .

 

Nous avions affaire là à une liste de gauche composée de républicains réalistes et dignes d'estime .

 

Nous avons d'ailleurs largement relayé la prise de position de Monsieur PIRIOU car c'était notre devoir de démocrates de de syndicalistes . Nous sommes fidèles à notre ligne de conduite qui est de préférer un homme bien de gauche à un imbécile de droite .

 

Il en allait tout autrement à Noisy le Sec . La majorité de gauche avait explosé , le maire socialiste s'étant déchirée avec sa majorité dont un certain nombre d'élus voulaient le peau de la Police Municipale locale .

 

Nous nous souvenons tous des propos ignobles tenus par des Pol Pot de banlieue élus de cette commune suite à l'assassinat de notre collègue Aurélie Fouquet .

 

Nous ne nous trouvions pas là face à des gens de gauche responsables, mais  à des idéologues dangereux .

 

Une liste de gauche mariant les carpes et les lapins, des gens responsables et des extrémistes aurait sans doute conduit à la disparition du service de police locale .

 

Les électeurs en ont décidé autrement . La liste de la droite emmenée par Laurent Rivoire (NC) a remporté dimanche au second tour la municipale partielle de Noisy-Le-Sec (Seine-Saint-Denis) avec 54,72% des suffrages, face à celle de la gauche conduite par Gilles Garnier (PCF) qui a obtenu 45,28% des suffrages.

 

Puisse cette élection servir de leçon pour la gauche Française et qu'enfin nous ayons en France une véritable gauche moderne , réaliste et pragmatique . N'en doutons pas une bonne part de cette élection s'est jouée sur la sécurité ! Et sur le rejet des extrèmistes de gauche .

 

 marianne

Toutes nos félicitations aux électeurs et au nouveau maire .

 

B.N. le 13/12/2010

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

http://www.lepoint.fr/politique/municipale-a-noisy-le-sec-le-nouveau-centre-remporte-l-election-13-12-2010-1274400_20.php

La liste de la droite emmenée par Laurent Rivoire (NC) a remporté dimanche au second tour la municipale partielle de Noisy-Le-Sec (Seine-Saint-Denis) avec 54,72% des suffrages, face à celle de la gauche conduite par Gilles Garnier (PCF) qui a obtenu 45,28% des suffrages, a annoncé la mairie.

La liste de Laurent Rivoire remporte ainsi 30 sièges, celle de Gilles Garnier neuf.

Le taux de participation s'est élevé à 40,11%

"C'est une belle victoire, je voulais avant tout aller au-delà des clivages politiques en me concentrant sur le local, le message semble être bien passé auprès des électeurs", s'est réjoui M. Rivoire.

A gauche c'est la déception qui domine, alors que l'union pour le second tour s'est faite in-extremis.

"Nous n'avions pas prévu ça, nous ne pensions pas nécessairement l'emporter mais envisagions tout de même une élection plus serrée", a déclaré Jean-Paul Garnier, directeur de campagne de Gilles Garnier.

"La campagne pour nous faire perdre a sans doute été plus efficace que celle pour faire gagner M. Rivoire, et puis la dynamique était du côté de la droite, il faut l'admettre", a ajouté M. Garnier.

Pour Alda Pereira-Lemaître, maire (PS) sortante, c'est "avant tout un sentiment de gâchis qui domine, de tristesse et de colère". "En 2008 nous avons été unis et nous avions arraché la ville à la droite, espérons que nous saurons de nouveau l'être en 2014", a-t-elle déclaré.

"Ceux qui ont provoqué ces élections partielles doivent assumer leurs responsabilités à présent, espérons que les dirigeants nationaux sauront en tirer les conséquences en vue de 2012, seule l'union nous permettra d'envisager la victoire", a conclu Mme Pereira-Lemaître.

Au premier tour, les listes Rivoire et Garnier étaient arrivées au coude à coude, et avaient devancé celle de la maire sortante PS, Alda Pereira-Lemaître (17,28%).

La liste de M. Garnier, avec le soutien d'Europe Ecologie-Les Verts, avait obtenu 34,2% des suffrages, celle de M. Rivoire (NC), fils de Nicole Rivoire (MoDem) qui avait été maire de Noisy-le-Sec entre 2003 et 2008, avait atteint 33,53%.

Pour le second tour, Laurent Rivoire et le candidat de l'UMP, Olivier Deleu (15%) se sont rassemblés, dans une "liste d'intérêt communal", comprenant des personnes sans étiquette politique.

A gauche, une liste commune a été élaborée, avec la maire sortante en 4e position.

Cette élection est intervenue après l'implosion en septembre de la majorité municipale de Noisy-le-Sec, ville de 39.000 habitants. Vingt (Verts et communistes) des 30 élus de la majorité, sur un total de 39 conseillers, avaient quitté le conseil, dans un climat très tendu.

Noisy-le-Sec a été communiste de 1959 à 2003, avant de passer au centre à la faveur d'une élection partielle, puis au PS en mars 2008.

Résultat du second tour :

Maire sortant: Alda Pereira-Lemaître (PS)

Inscrits : 18.895

Votants : 7.444

Exprimés : 7.407

Abstention : 59,89%

Liste Rivoire - Deleu (NC-UMP): 4.053 54,72% - 30 sièges

Liste Garnier - Pareira-Lemaître (PC-PS-Verts): 3.355 45,28% - 9 sièges

Résultats du 1er tour :

Inscrits : 18.895

Votants : 6.894

Exprimés : 6.720

Abstention: 63,51%

Liste Garnier (PCF) 2.298 (34,20%)

Liste Rivoire (NC) 2.253 (33,53%)

Liste Pereira-Lemaître (PS) 1.161 (17,28%)

Liste Deleu (UMP) 1.008 (15%)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Communiqués