Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 14:27

Nous bénéficions en France d'un système de retraites par répartition , considéré comme "juste et solidaire" et que "le Monde entier nous envie" , sans le copier le moins du monde .

 

Il s'agit d'un "système Madoff", qui fonctionne comme l'arnaque de l'escroc américain , ou ceux qui viennent d'arriver payent pour ceux qui sont arrivés avant . Ce système ne peut fonctionner que tant qu'il y a plus d'actifs que de retraités , et tant que la France ne subit pas des crises économiques majeures . Comme c'est le cas depuis 1973 .

 

Bref il faut choisir : ou bien nous gardons ce système par répartition et nous allons travailler de plus en plus tard et avoir des retraites de plus en plus maigres (mais pour certains tant que c'est "égalitaire" c'est le principal ...) ou bien il faudra bien admettre que c'est le système des retraites lui même qu'il faudra bien avoir le courage de changer . Il est DEMAGOGIQUE de voir les choses autrement . Bien entendu , s'il était possible de revendiquer la retraite à 40 ans et la semaine de 35 heures en deux mois nous ne serions pas contre ! Mais nous ne croyons plus au Père Noël .

 

 Pour ces raisons le SIPM-FPIP/EUROCOP vous invite à ne pas suivre les mots d'ordre des syndicats qui vous demandent de  manifester . Vous devez savoir que ces syndicats , qui proposent d'ailleurs des places fort lucratives à leurs cadres éminents (et des planques dorées à l'occasion) sont les gestionnaires des caisses de retraites .  Donc demandez leur ce qu'ils ont fait depuis 30 ans ! Ceux qui approchent de la quarantaine se rappellent qu'au collège on leur disait déjà que le système de retraites allait à la faillite .

 

Reste l'Histoire . Dans l'inconscient collectif notre système de retraites vient des luttes des prolétaires durant le Front Populaire et c'est grâce aux syndicats que nous vivons si bien ...

 

C'est faux .

 

 Le décret loi du 14 mars 1941 du régime de Vichy créé l'AVTS, premier étage du minimum vieillesse, et une pension de retraite par répartition pour les assurés du commerce et de l'industrie et les professions agricoles dans le cadre de la "Révolution nationale". Elle est mise en place par René Belin, ancien dirigeant de la CGT devenu ministre du Travail du régime de Vichy.

Il s'agissait pour le régime de Vichy de compléter la rente issue du système de retraite par capitalisation (rendue obligatoire en 1930) par une rente calculée sur le nombre d'années de cotisations ou les salaires soumis à cotisations ce qui est assimilable à une retraite par répartition. Selon l'économiste Jean-Marie Harribey (université de Bordeaux), en 1941, "le régime de Vichy transforme ce système qui fonctionne par capitalisation, ruiné à la suite de la crise, en système par répartition". Le Dr Philippe Rault-Doumax (médecin et économiste de la santé), précise que "Pour amorcer son fonctionnement, l’État français, aidé par d'anciens dirigeants CGT, y affecte les fonds de retraite capitalisés depuis 1930.

Le régime de retraite par répartition et la Sécurité sociale tel que nous les connaissons depuis 1946 ont été conçus et mis en place par Pierre Laroque et Alexandre Parodi et présentés dans le Programme du Conseil national de la Résistance adopté le 15 mars 1944. La loi du 22 mai 1946 institue les régimes de base de tous les assurés sociaux, quelle que soit leur profession, et encadre la création des régimes de retraite complémentaire obligatoires.

 

(René Belin : Remarqué par Léon Jouhaux, il est l'un des principaux responsables de la CGT avant la Seconde Guerre mondiale : élu en 1933 au Bureau confédéral, il devint, pour les observateurs, le « secrétaire général adjoint » de l'organisation. Il anime une tendance très anti-communiste autour de l'hebdomadaire Syndicats avec Georges Dumoulin (UD-Nord), André Delmas et Ludovic Zoretti (SNI), Marcel Roy (Métaux), M. Savoie (Alimentation), Pierre Vigne, Bard et Bertron (Mines), P. Milan et Bonnet (Habillement) et Raymond Froideval (Bâtiment).

Après la débâcle militaire de 1940, René Belin choisit la voie de la Révolution nationale et devient ministre du Travail de Pétain du 14 juillet 1940 au 18 avril 1942, poste qu'il cumule avec la charge de la production industrielle du 23 février 1941 au 18 juillet de la même année.

Il signe la loi du 3 octobre 1940 portant statut des juifs, (Journal Officiel du 18 octobre 1940), aux côtés de Philippe Pétain, Pierre Laval, Raphaël Alibert, Marcel Peyrouton, Charles Huntziger, Yves Bouthillier, Paul Baudouin et François Darlan.)

 

Comme vous le voyez c'est VICHY qui a créé le système des retraites par répartition ...Et le ministre qui en est responsable est un ancien cadre CGT qui au surplus a signé l'inique statut des juifs ...

 

Attention, il ne s'agit pas pour le SIPM-FPIP/EUROCOP de renoncer à nos revendications concernant la retraite des policiers municipaux . Un policier ne doit pas être en service à 65 ans . Comme un pompier .

 

Mais les syndicats s'en moquent pour la plupart . Ils ne veulent pas faire de différence entre les Policiers Municipaux et les autres catégories de salariés . De là vient l'arnaque .

 

Pour les syndicats de l'Intermachin il n'y a pas de différences entre un Policier Municipal et un rond de cuir qui use ses fonds de culotte dans un bureau climatisé .

 

Nous militons , nous, pour une prise en compte des spécificités des fonctionnaires de sécurité publique .

 

Voilà encore une des énormes différences entre l'Intermachinsyndical et nous .

 

Nous ne bouffons pas à la gamelle et nous vous tenons un langage de vérité . avionfrancecopy6ph.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale