Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 18:51

intertruc syndical

 

Ainsi le 6 mars dernier Manuel VALLS notre Ministre de l'Intérieur a rencontré des organisations pour arriver à cela :

  • -mise en place d’un échelon de rémunération porté à 529 pour la catégorie C
  • -création d’un deuxième grade d’avancement pour les directeurs porté à l’indice 801
  • -ISF soumise à la libre administration des communes
  • -fusion des gardes champêtres et des policiers municipaux
  • -parution d’un décret sur les bâtons télescopiques
  • -étude des différents accès aux fichiers
  • -normalisation des écrits professionnels
  • -mise en place de tests psychologiques avant la prise de fonction
  • -expérimentation de dispositif de radiocommunication entre PM et Police et Gendarmerie nationales dans différentes villes
  • -formation obligatoire continue pour le directeur de police municipale
  • -individualisation des formations pour les gendarmes et les policiers en détachement
  • -changement d’appellation et de grades pour les chefs de services
  • -amélioration de l’accès au grade de directeur



Le SIPM-FPIP/EUROCOP, faisant partie d'une Fédération de Police qui fête cette année ses 40 ans et de la plus importante confédération de police européenne (EUROCOP) n'était pas invité .



Pas plus que le SDPM alors que ce syndicat exerce une influence très positive .



Etaient conviés en revanche les habitués de l'Intermachin syndical ainsi que des organisations professionnelles diverses.



Sans rentrer dans les détails nous pouvons affirmer ceci :



-1) La "représentativité" des syndicats en l'absence d'élections professionnelles est digne du régime soviétique c'est à dire totalement NON DEMOCRATIQUE et le Ministère invite qui il veut et non qui il devrait .



-2) La CCPM n'est qu'un "machin" , une coquille vide qui ne sert à rien et où des représentants autoproclamés discutent entre eux de choses qui n'aboutissent pas puisque, in fine, les décisions se prennent au cabinet du Ministre de l'Intérieur et sont validées ou non par le Parlement.



AU NOM DE LA DEMOCRATIE LE SIPM-FPIP/EUROCOP EXIGE DES ELECTIONS PROFESSIONNELLES AU SEIN DE LA POLICE MUNICIPALE !



SIPM-FPIP/EUROCOP le 09/03/2013

Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP - dans Communiqués