Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 14:32

Communiqué : 

 

Une collègue policière municipale de saint-Mandé, percutée par un chauffard ivre, a failli y laisser la vie. 

 

Le SIPM-FPIP/EUROCOP premier syndicat européen de Police tient en premier lieu à apporter tout son soutien à notre collègue qui à notre grand soulagement est sortie du coma. 

 

Une fois de plus ces faits démontrent que la vie d'un membre des forces de l'ordre ne pèse pas lourd. 

 

Une fois de plus les faits démontrent que la fonction de policier municipal est aussi dangereuse que celle de policier national, fonctionnaire pénitentiaire, gendarme ou douanier. 

 

Une fois de plus nous constatons que l'équipe de la Police Municipale de Saint Mandé n'était pas armée. 

 

Les Policiers Municipaux sont bien souvent les premiers sur les lieux des incidents de voie publique mais rien n'oblige les maires à les doter des moyens de protection individuels nécessaires pour tous les autres membres des forces de sécurité publique, la sécurité publique étant pourtant la mission principale de la Police Municipale. 

 

Les policiers municipaux qui ont des missions similaires aux autres fonctionnaires de sécurité publique sont soumis aux caprices des élus locaux qui les emploient comme bon leur semble avec l'équipement qu'ils ont décidé. 

 

De plus les policiers municipaux ne bénéficient pas d'un statut spécial en terme de retraite , bonifications etc alors qu'ils subissent au quotidien le stress et la violence pour assurer la sécurité du public. Un policier de 65 ans sur la voie publique est-il efficace ? 

 

Il est donc plus que temps que les politiques arrêtent de nous promener avec des commissions fantômes qui n'aboutissent à rien de peur de déplaire à l'association des maires de France (AMF) et que monsieur Valls assume ses responsabilités comme Ministre de l'Intérieur comme il l'a fait avec succès à Evry lorsqu'il était maire ! 

 

Ce qui a été fait à Evry peut-être fait au plan national. 

 

Enfin il faut -comme nous le clamons depuis des années- créer la quatrième fonction publique de la sécurité, comme il existe la fonction publique hospitalière, qui regroupera les fonctionnaires concernés avec les devoirs mais aussi les droits relatifs à nos fonctions spécifiques. Les policiers municipaux doivent sortir de la FPT qui n'est pas adaptée à leurs missions. 

 

Les hommes en bleu chargés de faire appliquer la loi sont dans la même galère. Unissons nous ! 

 

SIPM-FPIP/EUROCOP le 29/11/2012

 

2



Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP - dans Communiqués