Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 18:44

Les Policiers Municipaux, ASVP, agents de surveillance de la Ville de Paris et d'autres catégories d'agents (dont les agents de sécurité privée) doivent pour exercer leurs fonction bénéficier d'un agrément du Préfet . Sur le principe c'est une très bonne chose, garante de la respectabilité des agents concernés et de leur probité .

 

 

Malheureusement il arrive que le système "dérape" . Des agents sont privés d'agrément pour des motifs anciens, parfois sans condamnation, au bon vouloir du Préfet . Ainsi on ne demande pas forcément aux agents concernés d'être de "bons citoyens" mais parfois d'avoir un comportement qui frise l'angélisme et qui est bien loin de la nature humaine .

 

 

Un agent impliqué dans une bagarre privée, hors service, ou dans une pécadille peut ainsi se retrouver frappé d'une double peine : chômage et exclusion sociale à la clef dans l'indifférence générale .

 

C'est pour cela que nous réclamons que les retraits d'agréments définitifs soient décidés par une commission mixte paritaire indépendante, le Préfet ou le Procureur pouvant bien entendu décider d'un retrait d'agrément temporaire dans le cadre d'une urgence . Il ne s'agit pas de garder des "RIPOUX" chez nous, pour eux c'est la porte directe, mais de tenir compte de la nature humaine et de ne pas sanctionner trop lourdement de petites erreurs de conduite sans réèlle gravité et déjà sanctionnées  par les tribunaux et/ou les conseils de discipline.

 

D'ailleurs on peut noter que les policiers nationaux condamnés pour des faits mineurs , après une éventuelle sanction administrative quisuit logiquement, ne se retrouvent pas frappés d'interdiction d'exercer : ils n'ont pas d'agrément préfectoral .

 

Deux poids deux mesures ? Trois poids trois mesures . Car qu'en est-il chez les Préfets qui décident de ces retraits d'agrément ? Eh bien pour eux pas de problème .

 

Prenons le cas de Monsieur Stefanini nommé Préfet d'Aquitaine .

http://www.sudouest.fr/2011/09/27/le-prefet-a-bien-rebondi-510326-710.php

 

Précisons que nous n'avons absolument rien contre le Préfet Stéfanini , qui nous semble à la fois compétent, à la place à ce poste et de surcroît sympathique et grand serviteur de l'Etat .

 

En 2004, cet ancien directeur de cabinet d'Alain JUPPE a été condamné par la cour d'appel de Versailles à dix mois de prison avec sursis pour recel de prise illégale d'intérêt .

 

La Cour d'Appel a bien précisé que cette condamnation n'apparaîtra pas dans le bulletin n°2 de Monsieur Stefanini .

 

A ce titre , Monsieur le Préfet peut parfaitement exercer ses fonctions .

 

Mais on peut se demander si Monsieur Stefanini voulait devenir Policier Municipal, ASVP, agent de surveillance de la Ville de Paris ou agent de sécurité privée si on lui accorderait son agrément !!!!

 

Voilà .

 

La "République irréprochable " doit pouvoir donner une chance à ses serviteurs de continuer à les servir . Mais il nous semble qu'elle ne doit pas être plus sévère avec les "petits" qu'avec les "grands" , quelque soient les qualités de M. Stefanini ou d'autres . Simple question de justice sociale .

 

B/N le 01/10/2011 delacroix

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Faits divers