Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 16:14

Curieusement les supers réformes de Havrin à Toulouse semblent mal comprises par les délinquants , comme ses réformes étaient mal comprises par les voyous quand il sévissait au Ministère de l'Intérieur .

 

Il semble que faire stopper la Police Municipale à minuit , la jucher sur des bidules électriques du nom de "gyropodes" , employer des "chuteurs" (rien que le nom prête à rire) pour mettre fin aux troubles de bruit ne suffise pas .

 

Jean Pierre HAVRIN en réalité aide l'économie Française : grâce à sa politique locale de sécurité (pardon "Sécurité" est un mot tabou "tranquillité" publique) les Toulousains sont obligés de changer de voiture qui, brûlée, fonctionne beaucoup moins bien, forcément ...

 

Jean-Pierre les pompiers te disent merci : grâce à toi (si tu n'es pas coupable tu es responsable de la sécurité publique à Toulouse ) au lieu de dormir ils ont des interventions de nuit . Continuez comme cele Monsieur Havrin, surtout ne changez rien . Quand le SIPM-FPIP/EUROCOP manque de sujets à commenter il lui suffit de lire la presse locale Toulousaine pour trouver du grain à moudre.

 

http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/21/1064908-Les-riverains-choques-apres-l-incendie-de-six-voitures-rue-Coulmiers.html#xtor=EPR-1

 

L'incendie de six voitures, dans la nuit de samedi à dimanche, rue de Coulmiers dans le quartier des Chalets à Toulouse a choqué les riverains. Ils dénoncent de multiples incivilités.

« Il y a des gens qui auraient pu griller vifs chez eux ! » Après l'incendie de six voitures dans la petite rue de Coulmiers, située quartier des Chalets à Toulouse, dans la nuit de samedi à dimanche, les habitants sont inquiets et excédés. Ils dénoncent des incivilités permanentes et une escalade dans la délinquance.

« Cette nuit-là, j'ai été réveillé juste après 4 heures du matin par l'incendie, relate Éric, un riverain. Il y avait déjà deux voitures qui brûlaient à deux bouts différents de la rue. »

Le temps que les secours arrivent, le feu s'était répandu et quatre autres véhicules en stationnement avaient pris feu. « Il y avait beaucoup de fumée. On ne pouvait pas avancer. Les flammes léchaient même les façades des immeubles de l'autre côté de la rue. »

Une voisine confirme : « Mon balcon est devenu noir à cause de la fumée. Mes plantes ont grillé. »

En pleine nuit, les riverains du quartier sont sortis dans la rue. « Mais il y en avait qui étaient confinés chez eux car le feu était devant leur porte. Un Monsieur a eu beaucoup de chance d'avoir des stores résistants. D'autres ont dû se réfugier dans des jardins derrière. C'était vraiment impressionnant. » Très vives, les flammes ont fait fondre le goudron et attaqué le trottoir. Une conduite de gaz a été touchée, heureusement sans gravité.

« On voudrait une caméra dans la rue »

Pour les riverains, ces véhicules brûlés sont la goutte d'eau qui fait déborder le vase. « On veut nous donner l'impression qu'il ne se passe jamais rien dans des quartiers comme les Chalets mais c'est faux ! assure une riveraine. Beaucoup de gens ont des problèmes ». Et d'énumérer : « Nos voitures sont régulièrement rayées, les rétroviseurs sont arrachés, les pneus sont crevés, il y a des cambriolages, on retrouve des gens qui pénètrent dans les immeubles. L'été dernier, une femme âgée s'est même faite agressée pour lui voler son collier. »

Désormais à bout, ces habitants ont décidé d'alerter les autorités. « Nous souhaiterions qu'une caméra soit installée pour filmer en permanence ce qui se passe dans la rue. Comme ça, s'il y a un problème, on saura qui est responsable. »


Voitures en feu par propagation

Sur les six voitures qui ont brûlé cette nuit-là vers 4 heures du matin, quatre ont été incendiées à la suite des propagations des flammes. Marginaux de passage ou retours de discothèque mouvementés… les raisons de cette soudaine série de dégradations restent encore très floues. Seule certitude, ce quartier n'est pas le théâtre quotidien d'incendies de voiture.

gyropodes

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Faits divers