Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 15:24

 

En annonçant la délivrance d'un reçu après chaque contrôle d'identité, le premier Ministre offre un blanc seing aux délinquants.
Si les policiers et les gendarmes sont suspectés de travailler au faciès il faudrait aller plus loin et se poser la question sur la population carcérale et comprendre le très difficile travail de sécurité publique des personnels de terrain. La justice fait son travail et personne n'a rien à redire, alors laissons nos agents travailler sans une
nouvelle et ruineuse contrainte.
Des abus il y en a certainement, comme dans tous les métiers, mais laisser croire que les forces de l'ordre Républicaines seraient racistes est intolérable.
Lorsqu'un fonctionnaire de police procède à une identification auprès du fichier des personnes recherchées, il laisse une trace informatique avec son code personnel. Donc il est très facile de voir si effectivement il y aurait des abus.

Ce qui paraît opportun c'est d'imposé la saisine du fichier et non de demander les papiers sans effectuer de consultation à la base de données des personnes recherchées.

Cette mesure est pleinement électoraliste car il y a d'autres priorités en matière de sécurité publique qu'un reçu. Le combat pour rétablir la sécurité publique à Marseille ne sera pas réglé sur cette mesure, tout comme l'emploi des enfants devant les cités pour faire "le chouf " à 300 euros par jour.
Nul doute que le marché des "faux reçus" va être florissant pour certains.

Le 01/06/2012

Marcel BIANCHI
SIPM/FPIP Eurocop http://policerurale.over-blog.com/

 

imagesCAGF9UB5



Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP - dans Communiqués