Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 17:37

"Découvrant" les messages peu islamophiles sur la page Facebook de Richard TRINQUIER, Maire de Wissous (91) , le ci-devant ancien député de l'Essonne, (ancien président de l'agglo et ancien sous ministre mis en examen) et malheureusement toujours maire de Draveil et patron de l'UMP en Essonne, l’ineffable Georges TRON, réputé pour son goût prononcé pour les voutes plantaires féminines (et son plantage systématique de ses amis politiques) se dit "Abasourdi, Horrifié" et menace le maire de Wissous ("coupable" d'avoir voulu interdire les signes religieux ostentatoires à Wissous Plage ) d'exclusion de l'UMP.

Ce Georges TRON qui se pose en "père la morale" et en coAllahborateur dans le bras de fer qui oppose le Maire de Wissous a des associations islamistes est sans doute le plus mal placé pour donner des leçons ! En effet quand on monte au cocotier il faut avoir les couilles propres.

En l'espèce si Georges TRON a bénéficié d'un non lieu dans ses affaires de viols Le Parquet ne qualifie jamais les plaignantes d'affabulatrices

Le Parquet ajoute :"(l'enquête a révélé) des "réalités peu flatteuses" pour Georges TRON "dont le comportement envers ses administrés, envers ses employés, envers les femmes, envers ceux qu'il considère comme ses adversaires d'une manière générale heurte évidemment la morale et notamment la morale publique" .

Le Procureur écrit égalem
ent "Les dégâts humains sont très importants".

Si Georges TRON échappe aux poursuites pénales c'est pour une question de Droit et non de morale . En effet : le harcèlement sexuel se limite à des propos et des avances à caractère sexuel. Ou bien encore à des attouchements sur les parties non-intimes du corps, comme les mains, le dos, les cheveux, le visage...ou les pieds . Il peut s’agir également de questions ou de confidences intimes, de gestes ayant une connotation sexuelle ou d’une présentation non-sollicitée d’images pornographiques. Pour le procureur, Georges Tron semble devoir échapper au délit de « harcèlement sexuel »: l’article 223-23 du Code pénal ayant été abrogé le 4 mai 2012 par le Conseil constitutionnel dans le cadre d’une QPC, seuls les faits commis postérieurement à la nouvelle loi du 6 août 2012 peuvent être poursuivis.

IL FAUT DONC DEMANDER UNE EXCLUSION DE L 'UMP DE GEORGES TRON dont le comportement heurte évidemment la morale et notamment la morale publique" (selon le Procureur de la République)

SIPM-FPIP/EUROCOP le 11/09/2014

Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP