Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 16:02

Aurélie FouquetPlusieurs avocats de suspects poursuivis dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'Aurélie Fouquet le 20 mai 2010, jeune policière municipale de Villiers-sur-Marne abattue par un commando de braqueurs en fuite, soulèvent ce jeudi devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris des nullités de procédure demandant annulations de pièces et remise en liberté immédiate de leurs clients. Ils ont découvert que les policiers, sans en parler à personne, avaient placé sous le fourgon des malfaiteurs un mouchard peu de temps avant les faits. Ils avaient précisément des soupçons sur l'usage qui pourrait être fait de ce véhicule.Ecouter     Julien Dumond | 26/01/2012 - 07h45 écouter Les avocats des suspects ont découvert que les policiers avaient, sans en parler à personne, placé sous le fourgon des malfaiteurs un mouchard peu de temps avant les faits  Au cœur de leurs protestations, la présence d'une balise de géolocalisation posée sur un des fourgons du gang deux jours avant le drame. Balise qui a permis l'interpellation du premier suspect, le soir même des faits. Balise qui n'a pas été évoquée dans un premier temps dans le dossier d'instruction et qui n'avait fait l'objet d'aucune autorisation. Les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme, sur demande de la juge d'instruction, ont fini par reconnaître avoir utilisé une balise.

Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP - dans Presse et police municipale