Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 16:35

Securité vallsSérie d'incidents à Corbeil-Essonnes: Valls attaque le maire sur la sécurité

Le député-maire PS d'Evry Manuel Valls et un autre élu PS de l'Essonne dénonçent dans un communiqué une "insécurité grandissante" à Corbeil-Essonnes et la "responsabilité" du maire UMP Jean-Pierre Bechter, après une série d'incidents dans un quartier sensible de la ville.

L'école primaire Paul-Langevin et l'école maternelle La-Source, situées dans le quartier Montconseil de Corbeil, ont été incendiées, l'une mardi, l'autre dans la nuit de mercredi à jeudi, par des cocktails molotov. L'école Paul-Langevin avait déjà été la cible de jets de cocktails molotov fin novembre.

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant s'était rendu dans la ville fin novembre. Après l'agression de trois policiers dans un autre quartier de la commune, aux Tarterêts, il avait annoncé la mise en place d'une demi-compagnie de CRS supplémentaire, le renforcement des effectifs de la brigade spécialisée de terrain (BST, ex-UTeQ) et la création d'un nouveau commissariat.

"Les effets dannonce du ministre et du maire ne sont quun affichage", fustigent Manuel Valls et son suppléant Carlos Da Silva, également vice-président du conseil général de lEssonne et conseiller municipal de Corbeil-Essonnes.

Les incidents successifs "sont la manifestation violente et inadmissible dune insécurité grandissante sur le quartier de Montconseil" et "la municipalité porte une grande responsabilité" dans ce "climat délétère", accusent-ils.

Les deux élus réclament "le renforcement de la présence de la police nationale" et la refonte de "toute la politique de prévention".

"Nos opposants sont en campagne pour les législatives, moi je gère la commune et je n'ai pas d'autre ambition", rétorque Jean-Pierre Bechter, joint par l'AFP. "Il n'y a pas de flambée spectaculaire de la violence", a-t-il estimé, jugeant que les incendies étaient l'oeuvre d'un "crétin qui s'en prend aux établissements scolaires".

"J'ai décidé la mise en place de 21 caméras de surveillance autour de trois établissements scolaires", a-t-il rappelé. L'édile a par ailleurs jugé "très importante" la visite du ministre: "il a annoncé la création d'un nouveau commissariat à 300 mètres des écoles touchées". AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by SIPM - EUROCOP